L'étamage est le procédé utilisé par les vieux briscards de la carrosserie pour rattraper les finitions d'une carrosserie de vieille mamie.
c'est en gros l'ancêtre du Mastic polyester type "sintofer" dans l'usage, mais au niveau de la qualité du travail fini ça n'a rien en commun.
pour moi quand on travaille sur une ancienne on travaille à l'ancienne ! eeee
même si parfois c'est plus coûteux, mois rapide, et pas évidant du tout ...du moins c'est un peu l'angoisse avant de commencer (va savoir pourquoi?? yyy )
Je garde mon "sinto" pour les 126 et autre comestible et je me lance sur la D !
Partant largement à l'aveugle mais ayant pas mal de pots qui touchent un peu, je vais avancer à taton on verra bien !!! ggg


voilas ce que ça a donné !
déjà il faut s'équiper..
yyy
de mémoire un 'sinto alu' coûte environ une 30 ène d'euros ..
la on est bien 3 fois plus cher ... mais bon c'est une D et elle le vaut bien ! tutut
l'addition et la suivante :
pâte à étamer: 75€
baguette d'étain/plomb: 36€ un Kg soit 6 baguettes (en mars 2011)
un chalumeau: 10€
une râpe à acier que je n'ai pas encore ... appelée "écoenne" (elle arrive..)
une taloche en bois pour étaler l'étain chaud j'ai pris un manche de vieux pinceau.
et de quoi poncer au 80g 120g etc..
masque gants et lunette car on chauffe dur et on travaille du plomb
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer

on commence:
j'attaque une soudure de bas de caisse qui a été meulée mais qui garde une légère déformation... beurk !
zzzz
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
d'abord on gratte bien et on met la tôle à nue et bien dégraissée
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
on passe au pinceau une couche de pâte à étamer, que l'on va chauffer au chalumeau
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
en chauffant on constate que la réaction s'opère et un résidu apparaît
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
il faut ensuite nettoyer avec un chiffon propre et on retrouve une surface parfaitement lisse et birllante
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
on chauffe légèrement la la baguette d'étain et la tôle jusqu'à déposer et fixer l'étain sur la caisse.
le point de fusion est délicat mais on le chope assez vite
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
avec la spatule bois on étale et on étire l'étain chaud pour garnir au mieux la zone abîmée.
il faut bien faire gaffe qu'a trop chauffer tout peut finir en flaque !
dans mon cas le résultat est clairement dégelasse mais c'est ma première !
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
passer la râpe pour dégrossir , une écouenne va permettre un travail de limage sur 30 cm de long donc bien régulier pour ne pas creuser l'étain ..
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
ensuite on fini a la ponceuse orbitale et au 80g voir 120g pour la finition
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
premier résultat:
il semble que l'étain a bien pris !
on à un bon résultat sur le passage étain / tôle un beau dégradé
si l'on a un trais noir c'est que la prise n'est pas bonne (problème de chauffe?)
les défaut viennent des petit trous qu'il reste... je pense que le travail de l'étalement de l'étain avec la cale en bois n'était pas au top ..
a voir pour les prochain essai !
jjj

second essai, pas mal du tout
un choc sur l'aille arrière de la 500 D que je ne peux pas rattraper au marteau et au tas car il y a la contre aille qui me coince
je pourrais le re-chopper au tire clou... mais j'en trouve pas !!!
(trop cher .. aaaa )
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
le résultat ! c'est propre ! j'adore ce truc !
travail de carrosserrie a l'étain ou étamer
la finition de peinture serai bien plus efficace car très fine le but est de finir avec juste un apprêt garnissant !